Au printemps 2021, 38 nouvelles Stolpersteine seront posées à Rouen pour honorer la mémoire des victimes suivantes: 

  • 3 rue de la Motte : Élie et Frejda Rechtchaft, déportés en 1942, Hélène et Nelly Rechtchaft, déportées en 1943
  • Rue Pierre Chirol (ancien 8 rue A. Cécille) : Léon et Ruchla Rybstein, déportés en 1942, Henri et Bernard Rybstein, déportés en 1944
  • 28 rue du Renard : Maurice Szlakowski, déporté en 1942, Perla, Jean, Henri et Sophie Szlakowski, déportés en 1943
  • 48-50 rue Beauvoisine : Charles Dreier, déporté en 1942, Haya Leizerovitch, Malka Mary Dreier, Ida Halfon et Francine Dreier, déportées en 1943
  • 42-44 rue de la République : Chaïm Gerszt, déporté en 1942, Beila, Nathan et David Gerszt, déportés en 1944
  • 32 rue des Augustins : Simon, Tsipia, Élie et Ari Kofman, déportés en 1942
  • 43 rue Victor Hugo : Anna et Clara Burstin, déportées en 1943, Osias Burstin, fusillé en 1944, Ginette Burstin, déportée en 1944
  • Rue d’Amiens (angle rue E. Adam) : Behor Eskenazi, déporté en 1942, Doudou, Nissim, Rose, Allègre, Albert et Léon Eskenazi, déportés en 1943
  • 45 rue de Reims : Claude Bigard, déporté en 1942

Les cérémonies d'hommage aux victimes seront programmées quand la situation sanitaire le permettra, aux 16 adresses rouennaises et aux 2 (et bientôt 3) adresses sottevillaises.

Carte des 16 adresses rouennaises: